MANDALA

Habitacle pour 20 personnes

Localisation 

Organisation

Année

Statut

Équipe

Quelque part en Méditerranée

Volume Zero

2018

Concours ouvert

Lorena Rossi, Dimitra Eleni, Hubert Bokobza, Isabelle Lemoine, Coralie Raynaud-Morin

La résilience

Le mandala est une forme géométrique souple et stable. Transposée à l’architecture, ses qualités permettent à l’habitat de s’adapter à n’importe quelle situation.

 

Les mandalas peuvent fonctionner seuls ou ensemble. Un unique mandala constitue une capsule de survie pour 21 personnes, mais un réseau de mandala complet permet d’atteindre une parfaite autarcie.

 

Cette unité de base est pensée pour accueillir 7 personnes dans toutes ses activités quotidiennes.

Elle peut être associée à d’autres unités pour assurer la production et la réserve de nourriture.

Schema du principe

Elevation

Coupe

Schema du principe

L’alimentation

En cas de totale autarcie, toute l’alimentation peut être produite à bord des unités mandalas.

Les déchets organiques sont réutilisés pour nourrir les plantes, et les excréments des habitants permettent de générer l’énergie nécessaire à faire fonctionner l’habitat.
La coque abrite des réservoirs de fermentation qui permettent de produire du biogaz.

La construction

Le mandala constitue un exosquelette en bambou autour de l’habitacle. Cette structure extérieure protectrice, assure les diverses fonctions de brise soleil, de brise vagues, ou de récupérateur d’eaux de pluie.

Que ce soit la toile, la structure, la coque, ou les flotteurs, tous les éléments qui composent les mandalas peuvent être produits à bord.

 

Modularité

Perspective

© 2019 Bouchaud Architectes
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter